Prévention santé : vers plus de confort et de bien-être

La prévention : Une préoccupation majeure

La prévention santé constitue l’une des préoccupations majeures des pouvoirs publics.

Et ce depuis plusieurs années ! Notamment au regard de son impact sur les maladies évitables, mais également sur le coût social phénoménal (plusieurs milliards d’euros) que ces derniers occasionnent.

Des actions de prévention sont menées dans le but de promouvoir la santé, en agissant sur tout ou partie de la population, ses comportements et son environnement.

L’objectif étant d’éviter ou de réduire l’apparition, le développement et la gravité des accidents, maladies et handicaps.

Qu’est-ce que la prévention santé ?

La prévention santé constitue l’ensemble des actions préventives, menées dans le but d’éviter ou de réduire l’apparition, le développement et la gravité des accidents, maladies et handicaps, pouvant toucher tout ou une partie de la population.

Le champ de la prévention santé regroupe la prévention primaire, secondaire et tertiaire.

Les divers acteurs mettent en place des mesures législatives, financières, éducatives ou comportementales, pour préserver le capital santé des individus.

En quoi consiste la prévention en santé publique ?

La prévention en santé publique constitue l’ensemble des actions préventives, curatives, éducatives et sociales, qui abordent la santé de façon collective.

Parmi elles :

  • La lutte contre les épidémies
  • La prévention des maladies, accidents et handicaps
  • L’éducation à la santé
  • La surveillance et l’amélioration de l’état de santé de la population
  • L’identification et la réduction des risques sanitaires (environnement, travail, etc.)
  • Le développement de l’accès aux soins et la réduction des inégalités de santé

Les actions de prévention visent donc à limiter et éviter l’apparition, le développement ou l’aggravation de maladies, en agissant sur tout ou une partie de la population, ses comportements (prévention du tabagisme, etc.) et son environnement (préservation de la qualité de l’air, etc.).

La politique de prévention santé peut être :

  • Incitative : on responsabilise les individus (lutte contre l’obésité, etc.)

OU

  • Coercitive : on met en place des lois (accidents de la route, etc.) assorties de sanctions

Quels sont les différents niveaux de prévention ?

Il convient de distinguer 3 niveaux de prévention santé :

La prévention primaire : vise à empêcher la survenue et l’incidence d’une maladie ou d’un accident sur une population, notamment en diminuant les facteurs de risques.

La prévention primaire consiste en des mesures de prévention individuelles (exemple : alimentation, hygiène, activité physique etc.) ou collectives (exemple : campagnes de vaccination, etc.). C’est sur ce plan que peut vous accompagner un coach bien-être.

La prévention secondaire : recouvre tous les actes liés au dépistage, diagnostic et traitement précoce des maladies (exemple : travail de l’infirmière scolaire, du médecin du travail, etc.)

La prévention tertiaire : vise à limiter la progression et les séquelles d’une pathologie avérée, notamment par le biais d’actions de rééducation ou de réinsertion sociale

De ce fait, de nombreux programmes de prévention sont mis en place à l’attention des personnes âgées, par le ministère de la Santé notamment :

  • Prévention des chutes chez la personne âgée
  • Prévention santé à l’égard des patients atteints d’Alzheimer ou de Parkinson par le biais du « plan maladies neurodégénératives »
  • Prévention santé en faveur de la préservation de l’indépendance de la personne âgée
  • Service à domicile (maintien à domicile et prévention contre la perte d’autonomie)
  • Prévention santé contre la dénutrition de la personne âgée (estimation de l’appétit, pesée régulière, évaluation de la perte de poids, etc.)
  • Prévention santé en cas de canicule ou de grand froid (Plan Canicule, etc.)

Les contrats d’assurances remboursent-ils les actes de prévention santé ?

Les compagnies d’assurance peuvent mettre en place des actions de prévention, notamment à travers des programmes d’accompagnement ou d’information.

En outre, les contrats d’assurances dits « responsables » doivent obligatoirement rembourser l’intégralité du ticket modérateur de toutes les prestations de prévention donnant lieu à prise en charge par l’Assurance maladie.

Lorsqu’ils ne bénéficient pas d’une prise en charge de la CPAM, certains actes de prévention, tels que l’aide au sevrage tabagique ou le remboursement de certains vaccins, peuvent être pris en charge par votre assurance.

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre compagnie d’assurance pour connaître vos garanties en prévention santé.

Est-ce que les moyens en prévention sont suffisants ?

Très clairement, non. Force est de constater que les moyens mis en œuvre par le ministère de la santé en prévention santé, donc le « Care » sont bien en deçà des moyens mis au service de la santé médicale, le « Cure ».

Notre société doit évoluer, les maladies dites de civilisation sont en augmentation constante. Voir mon article sur les maladies chroniques par exemple.

Face aux nouvelles maladies émergentes et aux dépenses de santé faramineuses auxquelles nous sommes confrontées, le ministère de la santé devrait déployer un plan de prévention santé majeur, qui prenne en compte la santé physique, émotionnelle, mentale mais aussi sociale.

Ce plan devrait ouvrir le champ des perspectives de santé aux médecines non conventionnelles, vers une médecine intégrative plus globale, plus complète, afin de favoriser une complémentarité des soins de santé et de confort, non dans une dualité des approches mais vers une complémentarité de celles-ci.

La prévention santé ne peut faire l’économie de ces pratiques et de ces praticiens qui sont nombreux aujourd’hui à pouvoir apporter des soins de confort, de bien-être, donc d’assurer leur rôle de prévention santé.

A titre individuel, que pouvons-nous faire pour prévenir un bon état de santé ?

Les mesures pour prendre soin de soi et prévenir un bon état de santé sont nombreuses. Pour ma part, j’invite chaque personne à prendre soin de son corps, de ses émotions et de son mental.

Médecine préventive

Mais également de porter une attention particulière à nos différents domaines de vie afin de trouver un équilibre harmonieux, que ce soit sur le domaine personnel, de couple, social, familial ou professionnel.

La santé consiste en des mesures, à la fois médicales, mais aussi pédagogiques et prophylactiques. Les soins de santé, les soins de confort participent d’une prévention en santé. N’hésitez pas à consulter des praticiens en médecine complémentaire qui vous apporteront du bien-être et du mieux-être. (Ex : Sophrologie, naturopathie, etc.)

La prévention santé est avant tout un acte individuel, responsable en toute autonomie. Elle devrait être envisagée dès le plus jeune âge et tout au long de sa vie.

A nous de poser les actes nécessaires pour s’assurer une vie pleine de santé !

Un partenaire avec lequel je travaille : CAP SANTÉ ENTREPRISE

Site : www.capsan.org

Prévention Santé